Économisez sur vos frais de voyage vers Madagascar

Vous partez prochainement à Madagascar ? Vos frais de transport représentent certainement une part importante de votre budget vacances, pourtant, avec un peu de préparation et en utilisant certaines astuces, il est possible de réduire votre budget transport pour vos vacances. Découvrez dans cet article les conseils de Parkivé, plateforme de comparaison et de réservation pour les parkings autour des aéroports pour économiser sur votre budget voyage vers Madagascar.

Choisissez vos dates soigneusement 

Ce n’est un secret pour personne, en fonction de la période de l’année, le coût de votre billet d’avion, mais aussi de votre hébergement, est susceptible de varier fortement. En effet, l’offre et la demande influent de manière importante sur le prix de vos trajets.

De manière générale, on considère que la haute saison à Madagascar se trouve entre les mois de juillet et d’octobre. Aussi, si vous souhaitez réaliser le maximum d’économies sur le coût de votre trajet, il est préférable de l’éviter.
Les mois de janvier à mars en revanche constituent la saison des pluies et il est peu recommandé de vous rendre à Madagascar à cette période. Certes, vous pourrez bénéficier de prix très compétitifs, mais le risque de cyclone augmente et les pluies peuvent se révéler assez fortes.

Le meilleur compromis pour voyager pas cher vers Madagscar se trouve entre les mois de mai et juin, période du début de la saison sèche où le climat est agréable et l’île encore verdoyante, même dans les zones sèches.

Notez que si vous souhaitez vous rendre dans une région spécifique de Madagascar, il peut être intéressant de vous y rendre à une autre période, car l’île est grande et en fonction des régions et de l’altitude, le climat peut varier substantiellement. À vous de renseigner sur le climat et de trouver un compromis entre haute et basse saison qui vous satisfasse.

Comparez différentes routes, horaires et compagnies

Pour trouver le meilleur prix, il est important de comparer et de faire jouer la concurrence. Les trois caractéristiques les plus importantes sont l’aéroport de départ, les horaires de votre vol et les différentes compagnies aériennes possibles.

Tout d’abord, ne vous limitez pas aux départs depuis l’aéroport le plus proche de chez vous, car cela limite fortement les compagnies aériennes que vous allez pouvoir comparer. Il est parfois beaucoup plus intéressant de partir depuis un aéroport un petit plus loin de chez vous où vous trouverez une compagnie aérienne low-cost.

Comparez différentes compagnies aériennes et faites attention à bien utiliser un comparateur indépendant. Certains comparateurs ne vous proposent de comparer qu’une sélection de compagnies aériennes et nous donnent donc pas une vue d’ensemble de vos possibilités.

Enfin, soyez flexible sur le jour et la date de votre départ et de votre retour. Partir un mercredi est toujours plus intéressant qu’un départ de le vendredi par exemple. De la même manière, certaines horaires comme les départs tôt le matin ou tard le soir sont moins en demande et par conséquent moins cher. De nombreux comparateurs de billets d’avion vous permettent de comparer facilement différents jours ou horaires lorsque vous indiquez que vos dates sont “flexibles”.

Réservez vos billets en avance

Afin de vous assurer de bénéficier du meilleur prix pour vos billets (et votre hébergement), il est absolument crucial que vous preniez vos billets à l’avance. Ce conseil s’applique peu importe que vous choisissiez de partir à Madagascar durant la haute ou la basse saison, car le prix d’un billet d’avion varie en fonction de la demande. Ainsi, plus vous y prenez tard et plus vous paierez cher. Une étude menée par CheapAir a notamment montré que la meilleure période pour réserver vos billets se trouve entre 21 et 121 jours avant votre départ.

Pensez aux dépenses annexes et évitez les imprévus

Les trois-quart des Français déclarent faire face à des imprévus durant leurs vacances, aussi, il est important que vous vous prépariez et que vous preniez en compte dans votre budget les “petites” dépenses annexes qui peuvent rapidement s’accumuler.

Un bon exemple de ce type de frais oubliés des voyageurs est le parking à proximité des aéroports. Stationner son véhicule proche des terminaux ne coûte pas nécessairement cher si vous vous y prenez à l’avance, toutefois les prix grimpent très rapidement avec l’augmentation de la demande. Aux périodes les plus en demande, vous garer au dernier moment peut facilement vous coûter le prix d’un billet d’avion low-cost, surtout si vous devez opter pour le parking officiel de l’aéroport. Pour effectuer des économies sur votre stationnement à l’aéroport, pensez à comparer les parkings disponibles en passant par un comparateur comme Parkivé et effectuez votre réservation le plus tôt possible.

Si vous avez un long trajet en voiture ou en train avant de vous rendre à l’aéroport, n’oubliez pas de prendre avec vous nourriture, eau et éventuels revues ou magazines, lesquels sont souvent très margés dans les stations services ou les bureaux de tabac.

Enfin, pensez à tout ce dont vous allez avoir besoin sur place et faites une check-list afin d’être certain de ne rien oublier. Concentrez-vous principalement sur les produits d’importation que vous ne pourrez pas trouver sur place à bas prix comme une crème solaire d’une marque spécifique par exemple.

Si vous avez suivi nos conseils, vous êtes prêt et nous n’avons plus qu’à vous souhaiter un bon voyage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *