Tsinjoarivo

Paradis pour les amoureux de la nature

UNE DESTINATION A NE PAS RATER EN PASSANT DANS LA PARTIE SUD EST DE MADAGASCAR

Pour reprendre l’activité après cette longue suspension de notre activité, Tour guide Love Mada offre une nouvelle offre de voyage inédit : Tsinjoarivo, un petit paradis pour les amoureux de la nature.

On a la sensation d’être dans un monde à part. Peut-être est-ce le fait d’être entouré de la verdure dans un environnement sain loin de la pollution des grandes villes ? C’est un voyage agréable et amusant dans un splendide paysage avec plusieurs admirables espèces animales et végétales qui font de Tsinjoarivo un éden pour les passionnés de la nature.

Situé à seulement 80km d’Antananarivo, capitale de Madagascar, Tsinjoarivo dispose d’une biodiversité exceptionnelle. De plus, cet itinéraire permettra également la visite d’un site historique de la Grande île.

Le palais de Tsinjoarivo ou Rova

Construit en 1834 jusqu’en 1836

Selon les « lovan-tsofina » ou des diffusions d’informations de bouche à oreille depuis plusieurs générations, le palais a été bâti sans utilisation d’eaux mais d’œufs et de sang de veaux. Ces matières premières devaient être offertes par toute la population locale en vue de peine de mort en cas de non application des devoirs envers la Reine. Depuis, la forteresse a été utilisé comme résidence d’été par les trois souveraines suivantes : Ranavalona I en 1840, 1842 et 1856 ; Ranavalona II en 1880 et en 1882 ; et enfin la reine Ranavalona III en 1890. Le Rova est également entouré par deux spectaculaires cascades : Andriamamovoka et Ambavaloza. Ces chutes versants dans le fleuve Onive, ont également eu une histoire lors des vacances de reines successives. En effet, aussi incroyable soit-il, une des meilleures distractions de la reine Ranavalona I était de voir le sort d’une vache jetée dans le fleuve et emportée vers les cascades sans merci. Selon ces mêmes diffusions d’informations, les anciens qui vivaient de cette époque racontaient que des personnes vivantes ont été jetées du haut de ses cascades aux plaisirs de la Reine Ranavalona III. Plusieurs autres histoires et évènements royales intéressantes sont à ouïr sur place.

De nos jours, le Rova renferme encore des objets archéologiques intéressants illustrant la vie de ces souveraines dans leurs châteaux. Le palais de la Reine de Tsinjoarivo est ouvert à toutes personnes malagasy et étrangères désirant apprendre davantage l’histoire des 3 reines Ranavalona et leurs peuples.

La biodiversité de Tsinjoarivo

Un camp de recherche moderne se situe dans le village de Mahatsinjo. Cette initiative de l’ONG Sadabe permet de renforcer la vie en harmonie entre la nature et l’Homme. En effet, en coopération avec la population locale, cette entité promeut des recherches sur la biodiversité de Tsinjoarivo afin de former les stratégies efficaces pour la conservation. De même, il développe plusieurs activités génératrices de revenus en vue de diminuer la dépendance de la population envers la forêt et réduisant ainsi la destruction de celle-ci.

L’écotourisme constitue un des activités promût par le partenariat entre l’ONG, les autorités et les communautés locales. Les visites seront concentrées autour de ce village avec un merveilleux paysage de forêt tropicale de haute altitude abritant une faune et une flore extraordinaires.

Les lémuriens

Une bonne balade dans les forêts fragmentées de Tsinjoarivo permet de rencontrer un lémurien célèbre dans ce village. Le fameux Propithecus diadema, connu sous le nom de Sadabe grâce à son pelage multicolore, une combinaison de blanc, noir et orange. De plus, le Propithecus diadema rivale avec l’Indri pour le titre de plus grand lémurien actuel. D’autre lémurien diurne comme le Hapalemur griseus griseus ou le Kotraika peut être vu dans les forêts de bambou de certains fragments. Lors de cette promenade diurne, il est aussi fréquent d’apercevoir des lémuriens nocturnes endormis tel que l’Avahi laniger ou le Ramiona.

 

Une virée à la tombée de la nuit permet de voir autres lémuriens nocturnes comme le Tsilamodamoka connu sous le nom scientifique de Microcebus lehilahytsara et le Tsidika ou le Lepilemur mustelinus.

 

Deux autres lémuriens nocturnes connus sous le nom de Matavirambo sont célèbres à Tsinjoarivo. Pour augmenter la chance de les apercevoir, il faut les chercher avant leurs périodes d’hibernation. D’une part, le Cheirogaleus sibreei entre en hibernation à partir du mois de Mai jusqu’en Octobre. D’autre part, celle du Cheirogaleus crossleyi commence en Avril et se termine en mois de Septembre. Il importe de dire que l’hibernation est une stratégie d’adaptation de ces adorables créatures face au climat froid et à l’insuffisance de ressources alimentaires pendant ces longues périodes.

92 espèces oiseaux ont été recensé dans ce petit monde

Mise à part ces espèces phares de Madagascar, la forêt de Tsinjoarivo est le refuge d’autres animaux extraordinaires. Des oiseaux qui chantent leurs joies de vivre offre sans nul doute une bonne dose d’émerveillement.  92 espèces oiseaux ont été recensé dans ce petit monde à part comme le le Buteo brachypteras (Hindry), Caprimulgus madagascariensis (Matoriandro), le Coracopsis nigra (Boloky), le Coua caerulea (Taitso), le Falco newtoni (Hitsikitsika), Foudia omissa (Fodiala), le Margaroperdix madagascariensis (Tsipoy), le Nesillas typica (Poretaka), le Polyboroides radiatus (Fihiaka), et le Sarothrura insularis (Pangalatrovy).

30 espèces d’amphibiens et 24 espèces de reptiles

D’autres mammifères constituent également la faune de Tsinjoarivo. D’une part, il y a les mammifères insectivores tels que le Tenrec eucaudatus (Trandraka), les mammifères carnivores comme le célèbre Cryptoprocta ferox (Fosa) et le Galidia elegans (Vontsira),

 

Une raison de plus pour visiter la forêt de Tsinjoarivo est qu’elle possède également une grande diversité d’herpétofaune, soit 30 espèces d’amphibiens et 24 espèces de reptiles. Pour illustrer, c’est l’habitat de beaux geckos à frange et plusieurs espèces de caméléons.

Qu’en est-il de la flore ?

La forêt de Tsinjoarivo est constituée d’environ 273 espèces végétales avec un taux d’endémisme élevé. En effet, elle est riche en belles orchidées attrayantes. La forêt a aussi un rôle thérapeutique essentiel car elle comporte plusieurs arbres médicinaux utilisés par la population locale pour divers maux.

 

Ce circuit à Tsinjoarivo permettra indéniablement de se ressourcer en plein nature tout en rencontrant de beaux et surprenants animaux et végétaux endémiques de Madagascar et en participant surement au développement de la population locale grâce à l’écotourisme.

Sont inclus

  • Tous les hébergements dans l’hôtel mentionné
  • Tous les Bed and Breakfast pendant tout le voyage. (dépend de l’affaire)
  • La location de voiture 4WD de Tananarive à Tananarive avec un guide anglophone et un chauffeur
  • Tous les transferts
  • Tous les combustibles pendant tout le voyage
  • Tous les frais d’entrée, les services de guides locaux dans chaque parc et réserve mentionnés
  • Tous les frais de parking

Ne sont pas inclus

  • Toutes les activités de la journée à loisir qui ne sont pas mentionnées dans le programme
  • Toutes les boissons embouteillées (dépenses personnelles)
  • Le vol international
  • Conseils et gratifications
  • Visa et Assurance
CIRCUIT KIRINDY ET TSINGY DU BEMARAHA EN 7 JOURS
Vous avez la possibilité d'exploiter ce circuit en 7 jours.
DECOUVRIR PROPOSITION ITINERAIRE POUR 7 JOURS

ENVIE D’EXPÉRIMENTER CE CIRCUIT DANS LE NORD ?

Ce voyage vous intéresse ? merci d’utiliser le formulaire de réservation à droite. Nous recevrons votre commande immédiatement et reviendrons vers vous dans le meilleur délai.

Nous sommes flexibles si vous avez de souhaits particuliers, ne vous privez pas de nous en exprimer. Nos informations de contacts sont ici en complément du formulaire de réservation.

De questions ? Contactez-nous !

00261 34 47 649 19 / 00261 34 55 202 15

contact@tour-guide-lovemada.mg

tourguidelovemada@gmail.com

Choisissez le circuit à votre convenance

Nombre de voyageur(s)

Nom*

E-mail*

Téléphone*

Informations additionnelles (factultatif)